Serge Aimé Coulibaly

Serge Aimé Coulibaly

Kalakuta Republik

danse

Une nécessité. Une urgence, à dire, à être et surtout à faire. Un sursaut qui veut se propager loin, en onde de choc pour réveiller, secouer, ébranler. Des mots qui se dansent quand ils ne peuvent se parler, quand ils doivent s’étouffer au fond des gorges ; qui se libèrent aussi et accompagnent le corps dans une révolte d’espoir. Une énergie de vie, de rencontres humaines, de chutes pour retrouver plus sûrement la verticalité, toujours.

La danse de Serge Aimé Coulibaly est un engagement.

Ses nombreuses collaborations, notamment avec Alain Platel ou Sidi Larbi Cherkaoui, lui ont offert un espace pour confronter et affermir son identité.

Sans jamais perdre une sensualité qui trouve ses racines dans son pays, le Burkina Faso, il questionne les réalités, ici, maintenant, et aborde dans ses créations des thèmes qui trouvent un écho sur tous les continents. Par l’émotion que son art fait naître, il cherche à affûter les consciences et à amener une réflexion qui mettra durablement en mouvement.

Depuis la création de sa compagnie, Faso Danse Théâtre, en 2002, Serge Aimé construit un chemin original, tourné vers l’humain, la diversité, la tolérance, et propose, par la puissance de son art, de trouver cet élan libérateur qui permet à chacun de nous d’aller de l’avant.

 
Kalakuta Republic | En création
 

Kalakuta Republic est un projet chorégraphique basé sur la musique de Fela Kuti et librement inspiré de sa vie. Une pièce pour 7 interprètes et un percussionniste-DJ qui sera créée en février 2017.

Fela est un artiste tout à fait unique : un immense désir de liberté, une vie sulfureuse, une conscience politique gravée dans son corps et une musicalité absolument originale, née du métissage de l’Afrique et de l’Occident.

Son engagement politique au Nigeria et la modernité vivante de son œuvre sont un point de départ idéal pour un questionnement plus vaste qui sera développé sur scène dans Kalakuta Republic.

Quelle est aujourd’hui la place de l’artiste dans la société ? Quelle responsabilité a celui qui, à travers ses créations, porte une parole engagée ?

Comment, dans un monde qui change vite et génère peur et repli sur soi, amener les consciences à s’ouvrir à la différence ?

 
Distribution
 

Concept & Chorégraphie : Serge Aimé Coulibaly.

Création & Interprétation : Adonis Nébié, Marion Alzieu, Sayouba Sigué, Serge Aimé Coulibaly, Ahmed Soura, Antonia Naouele et Ida Faho.

Dramaturgie : Sara Vanderieck | DJ & Musicien : Yvan Talbot | Assistant à la chorégraphie : Sayouba Sigué | Scénographie & costumes : Catherine Cosme | Création lumière : Hermann Coulibaly | Technique : Sam Serruys | Vidéo : Eve Martin.

Production : Halles de Schaerbeek & Faso Danse Théâtre | Production déléguée : Halles de Schaerbeek | Coproduction en cours, dont confirmées :  Maison de la Danse (Lyon), Torinodanza (Turin), Le Manège –Scène nationale de Maubeuge, Le Tarmac - La scène internationale francophone (Paris), Grand Théâtre de Luxembourg, Ankata (Bobo Dioulasso), Les Récréâtrales (Ouagadougou), De Grote Post (Ostende), Festival Africologne (Cologne).

Contact

Pour plus de renseignements sur ce spectacle, vous pouvez prendre contact avec notre chargée de production Eva Wilsens : eva.wilsens@halles.be

 

http://www.fasodansetheatre.com/

Info

Tournée 2017
 

Halles de Schaerbeek (Bruxelles - Belgique)

15, 16 et 17 février

De Grote Post (Ostende - Belgique)

18 février

Maison de la Danse (Lyon - France)

10 et 11 mars

Africologne (Cologne - Allemagne)

juin 2017