Halles-Kaori Ito
Halles-Kaori Ito
Halles-Kaori Ito

Kaori Ito

Je danse parce que je me méfie des mots

Danse

Un duo intime et délicat entre un père et sa fille

Dans ce portrait intimiste Kaori Ito explore ses racines, au travers d’une rencontre artistique et humaine avec son père Hiroshi Ito. Pour mettre en scène ces retrouvailles, elle invente un langage étrange, qui leur ressemble, à l’intersection des mots et de la danse.

Par des questions brutes, incisives, profondes ou futiles, elle brise la glace et joue avec les silences de ce père, chargé de secrets...

Fille et chorégraphe à la fois, elle le regarde évoluer sur scène – léger, appliqué et heureux, comme un enfant. Puis elle coupe court aux mots, s’abandonne à l’espace, pour tenter à son tour d’exprimer par le corps ce qui ne peut se dire. Faire bouger l’espace par sa danse comme le lui enseignait son père. Et, peut-être, danser ensemble, pour reconstruire dans l’art, ces liens de sang – invisibles et fascinants.

Dans le cadre de Brussels Dance!
 
Texte, mise en scène et chorégraphie : Kaori Ito | Dansé et créé par Kaori Ito (fille), Hiroshi Ito (père) | Assistant à la chorégraphie : Gabriel Wong | Dramaturgie et Soutien à l’écriture : Julien Mages | Scénographie : Hiroshi Ito | Lumière : Arno Veyrat | Musique : Joan Cambon/ Alexis Gfeller | Regard extérieur : Erhard Stiefel | Coaching acteur : Jean-Yves Ruf | Costumes : Duc Siegenthlaler (Haute École d’Art et de Design de Genève) | Photographies : Gregory Batardon.
 
Production et diffusion : Améla Alihodzic / Playtime et Thierry Tordjman / T&T Productions | Production : Association Himé | Coproduction : Le Théâtre Garonne scène européenne – Toulouse, Le Théâtre de Saint- Quentin-en-Yvelines – Scène nationale, Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, La Ménagerie de verre – Paris, l’ADC de Genève – Suisse, Le Lieu Unique – Nantes, Le Klap Maison pour la danse – Marseille, L’Avant- Scène Cognac – Scène conventionnée, Le Channel – scène nationale de Calais et La Filature – Scène nationale de Mulhouse.
 
Avec le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France - Ministère de la Culture et de la Communication, La Ville de Genève, La Fondation Sasakawa, Arcadi Île-de-France, la SSA – société suisse des auteurs, Pro Helvetia, La Loterie Romande et La Fondation Ernst Gohner. L’Association Himé reçoit le soutien de la Fondation BNP Paribas pour l’ensemble de ses projets.