Talkshow consistera en un canevas composé de différentes scènes dont l’ordre pourrait être interchangeable sera mis en place.

Il y aura deux genres de scènes, les performatives et les parlées. L’idée pour les scènes discursives est que le texte en soit improvisé et pour se faire les sujets traités en seront tirés au sort.

Le but de ce dispositif est de garder la fraîcheur d’un débat et de ne pas rentrer dans l’écriture d’une fausse conférence (un acte théâtral où le texte serait écrit à l’avance). La finalité est que les performers se retrouvent tellement libres de leurs actions que le discours qui en émane soit des plus sincères et touchant possible.

Nous ne saurons jamais exactement à l’avance le contenu exact de la performance en termes de mots, et les sujets abordés pourront aussi évoluer en fonction des préoccupations du moment.

Pour les scènes performatives les artistes seront appelés à nous montrer par exemple un de leur échauffement type, en expliquant et débattant avec les autres sur les effets et conséquences de cette pratique. Ils seront aussi sûrement appelés à nous montrer le premier numéro de cirque qu’ils se rappellent avoir interprété en tant qu’enfants.

Il se pourrait également qu’ils nous montrent des vestiges de leur pratique de cirque aujourd’hui, avec leur corps d’aujourd’hui...