C’est avec une profonde émotion que nous avons le regret de vous annoncer le décès de Jo Dekmine. Fondateur et directeur du Théâtre 140 durant plus de 50 ans, mais également cofondateur des Halles avec Philippe Grombeer, Jo nous a quitté samedi 23 septembre.  

Chevelure de lion, yeux pétillants et grands sourcils, avec ses chemises aux imprimés chatoyants, il accueillait son public comme s’il était à la maison, lui murmurant un bref mot d’introduction, qui vous invitait à penser que vous alliez vivre un spectacle, un concert ou un one-man-show du tonnerre.

Messager culturel et dénicheur de talents du mouvement contre-culturel, Jo Dekmine était une figure appréciée et emblématique du théâtre. C’est Jo qui le premier fit découvrir au public belge de grands noms tels que Gainsbourg, Barabara, les Pink Floyd. Et n’oublions pas les grandes figures de la danse contemporaine – de Pina Bausch à Anne Teresa de Keersmaeker, en passant par Carolyn Carlson, Maguy Marin et Philippe Decouflé – qui au 140 se retrouvaient un peu comme à la maison. Ou encore tous ces grands humoristes qui nous ont tant fait rire.

Enfin, Jo ce sont aussi quelques coups de gueule salvateurs ! On se souviendra entre autres de son invective du 5 mars 1983 dans laquelle il défendait une vraie rénovation des Halles et une vision à long terme quant à leurs missions.

Jo, tu vas nous manquer.