Halles-Serge Aimé Coulibaly
Halles-Serge Aimé Coulibaly
Halles-Serge Aimé Coulibaly

Serge Aimé Coulibaly

Nuit Blanche à Ouagadougou

Musique, Danse

Entre danse et slam : un cri pour la liberté

Une chorégraphie généreuse et nourrie de multiples influences, qui navigue entre l’Afrique et l’Occident, comme un pont miraculeux entre les cultures. Inspirée initialement de l’atmosphère des quatre villes africaines qui l’accueillaient en résidence et du désir de collaborer avec un rappeur-slameur burkinabé très engagé, Nuit blanche à Ouagadougou a comme préfiguré cette nuit d’insurrection du 31 octobre 2014 à Ouagadougou où les citoyens ont imposé le départ de leur dirigeant tricheur.

Ainsi la pièce est un enchaînement de tableaux, entrées et sorties, qui racontent avec les corps le sentiment d’urgence qui règne parfois la nuit dans une ville. Une atmosphère entre tension et suspense qui souffle aussi une énergie vitale puissante. On y ressent mieux qu’en plein jour l’urgente nécessité de jouir de la vie, de savoir saisir le moment présent, si éphémère.

Le geste emprunte au hip-hop, à la danse africaine, à la danse contemporaine tandis que la voix de Smockey, ses mots sans concession, disent la nécessaire révolte et la fierté d’être partie prenante de son destin.

Dans le cadre de Brussels Dance!
 
Conception et chorégraphie : Serge Aimé Coulibaly / Cie Faso Danse Théâtre | Textes et musiques : Smockey Bambara | Dramaturgie : Sara Vanderieck | Assistant à la chorégraphie : Sigué Sayouba | Interprètes : Marion Alzieu, Smockey Bambara, Serge Aimé Coulibaly, Adonis Nébié, Sigué Sayouba | Scénographie et costumes : Marie Szersnovicz | Décors : Peter De Blieck et Ruth Baute | Lumières : Hermann Coulibaly | Son : Sam Serruys. Production : Faso Danse Théâtre accompagné par Poisson Pilote
 
Production, Delphine Boudon et Laure Louvat | Coproduction : Studios Kabako en partenariat avec l’Association 1er Temps, dans le cadre du programme Pamoja soutenu par le Programme ACP-UE d’appui au secteur culturel ACP financé par l’Union européenne et avec : Les Récréâtrales (Burkina Faso) – le TARMAC, la scène internationale francophone Paris – le CC De Grote Post Ostende – Pôle Sud – Centre de Développement Chorégraphique en préfiguration, Strasbourg.

Evénements liés