Halles-Julie Paquette

Julie Paquette

Professeure adjoint à l’École de philosophie et d’éthique publique de l’Université Saint-Paul à Ottawa.

Être ou ne pas être Charlie ?

Dans l’Italie des années 1970, Pier Paolo Pasolini repérait le développement de ce qu’il nommait un nouveau fascisme. Pour lui, ce nouveau fascisme met en scène une société basée sur une contestation permanente mais superficielle qui, en trame de fond, engendre un conformisme plus pernicieux que le fascisme d’un Mussolini.

Contre ce nouveau fascisme, Pasolini appelait la jeunesse à résister par la provocation, l’outrance, le scandale. Mais il était conscient qu’un mouvement, un slogan, des actes, un film, une poésie ou une insurrection, pouvait être récupérée par le pouvoir, qui saurait alors s’en trouver renforcé plutôt qu’ébranlé.

Comment alors encore contester l’ordre, déjouer les ruses et pièges du nouveau fascisme ?

En partant des mouvements étudiants québécois de 2012 et 2015, Julie Paquette - Professeure adjoint à l’École de philosophie et d’éthique publique de l’Université Saint-Paul à Ottawa, Julie Paquette -  s’attellera à nous en indiquer les chemins, en compagnie de Pier Paolo Pasolini.