En 2013, les Halles de Schaerbeek lancent un journal bd mensuel dans le cadre du projet Hnonym. L'objectif de ce journal est de coller à la programmation 2013/2014 par le biais d'une fiction. Bref, de remettre les spectacles en scène.

H, la BD des Halles, est née.

Les épisodes paraissent en ligne, chaque début de mois, de septembre 2013 à juin 2014.

Mais que s'est-il passé dans cette première saison de H ?

En septembre 2013, sans crier gare, d'étranges personnages apparaissent aux Halles de Schaerbeek.

Ils ont une allure de robots et sont habillés par un couturier qui n'aurait conçu qu'un modèle à taille unique. Ils ne manquent pas d'élégance : silhouette élancée, costume sobre, bien coupé, de qualité. Mais leur visage – peut-on parler de visage ? – se résume à bien peu de chose : un ovale, 2 points en guise d'yeux.

L'un deux, n'importe lequel, s’appelle Albert. Tous s'appellent Albert. Ce sont les Alberts.

Leur histoire débute par un enlèvement. Les Alberts kidnappent le directeur fraîchement nommé des Halles de Schaerbeek. Ils ont besoin de lui mener à bien un projet fou. Ils ont besoin d'un type capable de maîtriser un bordel sans nom.

Les Alberts ont dans la poche un coupe-choux. A la moindre occasion, ils le déplient et rasent le visage des gens. C'est ainsi que les gens deviennent des Alberts.

Sous la conduite du directeur enlevé (qui a enfin compris qu'il peut être le chef de tout le truc), les Alberts se multiplient. Leur objectif semble être politique. Un Albert est, en quelque sorte, un individu remis à zéro. Et tous les Alberts, en tant qu'individus vierges, seront les fondateurs d'une nouvelle société, une sorte de démocratie absolue. Hum.

Heureusement, un homme et une femme ont échappé au rasage général. Ils se cachent et essayent, tout comme les lecteurs, de comprendre ce qui se trame. Ce sont Ada et Brecht. Rejoints par Alex, un as du ukulélé un peu candide et très curieux, ils perturbent le plan des Albert. En effet, par le plus grand des hasard, Ada et Brecht lancent une fusée spatiale dans laquelle Alex venait d'entrer. Oups.

Nous sommes fiers aujourd'hui de lancer la deuxième saison de H. Nous prenons une direction différente, plus ludique, plus narrative, plus ouverte à tous les lecteurs, jeunes et moins jeunes, vieux et moins vieux.

Pour marquer ce virage, 27 auteurs de bd et illustrateurs se mouillent dans H. Ils bousculent l'uniformité des Alberts, ils les « déformatent ». Et les Alberts soudain, bien loin de leurs habitudes, ont droit à une vie propre.

L'exposition « H, la bd des Halles » montre les vies parallèles des Alberts.

Infos

Jeudi 25.09 dès 18h30, en présence de nos quatre bédéistes: Cyril Elophe, Joseph Falzon, Benoît Henken, Stéphane Taquet

Réservation souhaitée au 02/218 21 07 ou reservation@halles.be

Avec la participation de : Abdel de Bruxelles, Alain Munoz, Aseyn , Aurélia Deschamps, Aurore Dupuy, Benoît Henken, Chanic, Cyril Eloph, Cyrille Meyer, Eric Lambé, Florent Grouazel, Gérard Goffaux, G#Rom, Gwénola Carrère, Joseph, Joseph Falzon, Karo Pauwels, Kitty Crowther, Laurent Dandoy, Manuel, Martin Lebrun, Michel Squarci, Sacha Goerg, Thomas Mathieu , William Henne, Younn Locard.