Les Halles (default image)

Les Halles de Schaerbeek — Bruxelles —

Splash timer

Gaia Saitta

Gaia Saitta | ©Valentina Summa

Née en 1978, elle est une artiste italienne basé à Bruxelles. Licenciée en Sciences de la Communication à l’Université LUMSA de Rome, Gaia Saitta se diplôme en 2003 au Conservatoire National d'Art Dramatique "S. D'Amico" de Rome. Elle est metteuse en scène, dramaturge et performeuse.

Sa recherche étudie la vulnérabilité comme espace poétique et cognitif. Elle interroge la ligne entre fiction et réalité, en se demandant toujours combien de fiction il lui faut pour dire sa vérité. Elle met au centre le corps du performer, matière principale de sa recherche, en mêlant différents langages (théâtre/danse/vidéo/installation) et en questionnant constamment le rôle du public.

Elle travaille en Italie avec Giorgio Barberio Corsetti, Luca Ronconi, Paolo Civati, Marcela Serli. En France avec Mikael Serre, Abou Lagraa et Anatoli Vassiliev. En Belgique elle collabore avec la compagnie Ontroerend Goed et Lisi Estaras de la compagnie Les Ballets C de la B.

Elle est co-fondatrice de IfHuman, collectif d’artistes internationales basé à Bruxelles. Elle signe la mise en scène de Fear and Desire, première création du collectif qui est présenté aux Halles en octobre 2013 (2013 – IfHuman / Les Halles / Festival Equilibrio de Rome).

Parmi ses créations comme metteuse en scène: le spectacle Ne Parlez Pas d'Amour, réalisé avec le compositeur Carlo Boccadoro  (2014 - If Human / Unione Musicale / Torino Danza / Les Halles de Schaerbeek); le spectacle  Useless Movements (2015 - IfHuman / CC Westrand Dilbeek), la performance The space between you and me (2017 - IfHuman / Les Halles de Schaerbeek / Hong Kong Art Center).

En 2016, avec Benedetto Sicca, Giuliana Rienzi et Marco Giusti, elle écris LEAVES, installation/performance itinérante, dont un premier volet a été présenté aux Halles dans le cadre Habiter le temps d'un rêve.

Son dernier projet Je crois que dehors c'est le printemps, créé en collaboration avec Giorgio Barberio Corsetti (2018 - IfHuman / Les Halles de Schaerbeek / Le Manège - scène nationale de Maubeuge), présenté à Paris l'année passée au Théâtre Monfort, sera repris au cours de cette saison 20/21 au Théâtre de Liège, au Théâtre National de Nice  et autres.

Depuis 2013 elle est artiste associée aux Halles de Schaerbeek de Bruxelles.

Je crois que dehors c'est le printemps