Les Halles (default image)

Les Halles de Schaerbeek — Bruxelles —

Splash timer

Adeline Rosenstein

De nationalité allemande elle suit une formation de clown auprès de Pierre Dubey à Genève, y étudie l’histoire des religions et la sociologie, obtient un diplôme de comédienne à Jérusalem puis un diplôme de mise en scène à Berlin.

Installée à Schaerbeek depuis 12 ans, active dans les associations de son quartier, elle crée à Océan Nord et à la Balsamine les 6 épisodes de décris-ravage, projet documentaire sur la question de Palestine. Après Les Flasques, performance sur les nouvelles pédagogies numériques et le revenu de base universel, elle écrit pour Thibaut Wenger Détester tout le monde, une comédie pour jeune public d’après l’Orestie, et pour Léa Drouet Les Hostilités.

Sa démarche qu’on peut qualifier d’écriture documentaire théâtrale la mène à se confronter à des questions de société et d’histoire. Elle inscrit son travail dans une démarche engagée et réflexive, intervient avec le milieu universitaire, comme à La Cambre, La Fabrique (Framery) et l’ESACT, sur le type de savoirs mobilisés, construits et véhiculés par le théâtre documentaire.

En 2016 elle ouvre un vaste chantier sur la représentation et la répression de mouvements de résistance. Il se condense dans le projet Laboratoire Poison, produit par Les Halles.