Les Halles de Schaerbeek — Brussels —

Splash timer

A Travers les yeux de Picasso

Dans quelques semaines se déroulera aux Halles la nouvelle pièce d’Adeline Rosenstein, Laboratoire Poison qui aborde des évènements durant la seconde mondiale.

On vous propose de vous plonger dans cette ère sombre de l’histoire à travers les yeux et les émotions de Pablo Picasso avec un aperçu non exhaustif de cette période :

Durant la guerre, Picasso reste en France (essentiellement dans son atelier des Grands-Augustins à Paris) et se consacre à trois thèmes classiques: les natures mortes, le nu féminin et le portrait.

Classé "artiste dégénéré" par les nazis, sans peindre la guerre, il va représenter la violence dans ses tableaux. La mort, la souffrance et la peur sont partout ; Picasso "raconte la folie des hommes et dit sa révolte à mots couverts" estime Sophie Bernard, conservateur en chef des collections modernes et contemporaines du musée de Grenoble qui a organisé une exposition sur Picasso - Au cœur des ténèbres (1939-1945) qui s’est fini le 5 janvier 2020.

« Je n’ai pas peint la guerre car je ne suis pas ce genre de peintres qui va, comme un photographe, à la quête d’un sujet. Mais il n’y a pas de doute que la guerre existe dans les tableaux que j’ai fait alors. » Propos de Picasso après la Libération rapportés par Antonina Vallentin dans Picasso, Paris, Albin Michel, 1957, p. 355

 

Sources :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Picasso._Au_c%C5%93ur_des_t%C3%A9n%C3%A8bres_(1939-1945)

https://www.francetvinfo.fr/culture/arts-expos/pablo-picasso/picasso-pendant-la-seconde-guerre-mondiale-une-periode-sombre-et-meconnue-racontee-au-musee-de-grenoble_3647037.html

https://www.museepicassoparis.fr/sites/default/files/2020-01/Fiche_oeuvre_Chat_saisissant_un_oiseau_web.pdf