Les Halles (default image)

Les Halles de Schaerbeek — Brussels —

Splash timer

Lectures rebelles

Roman, essai ou fable, voici quelques ouvrages pour aborder une thème universel que nous chérissons: la désobéissance.

Restez curieux, découvrez! Soyez généreux: partagez-nous vos oeuvres préférées!

Ténèbres, Paul Kawczak

Un incroyable roman d’aventure traversé d’érotisme, un opéra de désir et de douleur tout empreint de réalisme magique, qui du Nord de l’Europe au cœur de l’Afrique coule comme une larme de sang sur la face de l’Histoire et où le héros est tout à fait révolté.

Se défendre, une philosophie de la violence, Elsa Dorlin

Une ligne de partage oppose historiquement les corps « dignes d’être défendus » à ceux qui, désarmés ou rendus indéfendables, sont laissés sans défense. Ce « désarmement » organisé des subalternes pose directement, pour tout élan de libération, la question du recours à la violence pour sa propre défense

La dynamique de la révolte, Eric Hazan

Ici, le but est politique : repérer dans l’histoire révolutionnaire ce qui peut servir à surmonter le pessimisme ambiant et à penser l’action à venir.

L’humaine condition, Hannah Arendt (édition 2012)

Hannah Arendt y montre ce qui, dans "l'humaine condition", peut toujours être source de résistance contre tous les processus de destruction dont le totalitarisme moderne a représenté une forme paroxystique mais dont certains traits se retrouvent dans toutes les sociétés modernes.

Peaux noires, masques blancs, Frantz Fanon

Cet essai de compréhension du rapport Noir-Blanc a gardé toute sa valeur prophétique : car le racisme, malgré les horreurs dont il a affligé le monde, reste un problème d’avenir.

Il est ici abordé et combattu de front, avec toutes les ressources des sciences de l’homme et avec la passion de celui qui allait devenir un maître à penser pour beaucoup d’intellectuels.

L’homme révolté, Albert Camus

La révolte est le seul moyen de dépasser l’absurde. Mais le véritable sujet ici est comment l’homme, au nom de la révolte, s’accommode du crime, comment la révolte a eu pour aboutissement les États policiers et concentrationnaires du XXe siècle.

Bartleby Le Scribe, Herman Melville

Je ne préfèrerais pas*, soit une forme inédite de rébellion qui avance masquée, de "résistance passive"qui jette le trouble dans un univers administratif bien calibré. Une fable corrosive, une révolte contre l'esprit du capitalisme.

*Le célèbre I would prefer not to.

Ecrits d’une insoumise, Voltairine de Cleyre

Seize textes de conférences données par Voltairine de Cleyre (1866-1912), anarchiste américaine méconnue en Europe. Ses réflexions n’ont rien perdu de leur pertinence ni de leur acuité, et touchent autant les droits des femmes notamment dans le mariage, l’action directe, la justice et ses châtiments dont la peine de mort, que bien entendu l’anarchie.

La vie sans principe, Henry David Thoreau

Prenant l'exemple de sa propre vie, il montre que les besoins matériels et les contingences quotidiennes sont dérisoires et qu'ils constituent une entrave à l'épanouissement de l'esprit. En exaltant l'individualisme et une certaine forme d'oisiveté dans la communion avec la nature, Thoreau nous invite à explorer les « provinces de l'imagination ».