Les Halles de Schaerbeek — Brussel —

Splash timer

EXPOSITION TANGO YA BAKOKO

Bruxelles AfriCapitales

Munissez-vous de vos casques audio filaires personnels, ils sont indispensables pour la visite. (pas de bluetooth!!)

Tango Ya Bakoko - “À l’époque des grands-parents” (en lingala) - est le premier volet du triptyque Désapprendre, déconstruire, guérir. Le podcast se décline en 4 épisodes et nous plonge au temps des aîné.es, des Bakokos, pour un voyage sonore et musical dans leurs souvenirs des indépendances africaines des années 60 et celle, en particulier de la République Démocratique du Congo.


Comment transmettre aux jeunes générations cette histoire belgo-congolaise peu ou mal connue ? En ouvrant les portes des possibles, de ce qui reste à construire dans des endroits à inventer où d’autres timbres de voix sont conviés pour compléter l’expertise. Entre récits personnels et mémoire collective, cette première saison nous invite à désapprendre ce que nous croyons savoir sur cette Histoire et à mettre en valeur les paroles de ces ainé.es dans la construction de nos imaginaires.


L’occasion de tisser des liens avec les plus jeunes et de créer un moment de bienveillance à l’égard de nos ainé.es. Tango Ya Bakoko, se veut comme une respiration, une ouverture, une proposition de dialogue intergénérationnel et interculturel apaisé.

Une immersion dans des voies de transmission familiales singulières avec en arrière-plan, l’exposition de la photographe Leila Lahbi M et sa série de portraits de ces aîné.es qui ont inspiré et/ou ont participé à ce podcast, une performance de la chorégraphe et danseuse Nadine Baboy et une ambiance sonore “Bal Tango Ya Bakoko” préparée par DJ Mambele.

Tango Ya Bakoko est une proposition de Nguizani Mansuela, directrice de projet et créatrice de synergies chez Kimuntu asbl.

 

Article sur le potcast - RTBF Jehanne Bergé pour Les Grenades