Les Halles de Schaerbeek — Brussel —

Splash timer

Le Grand Saut, une nouvelle

Quatrième jour

En ondées, quelques rejets disciplinés
tombent en sacs colorés.
Des gris s’écrasent déchirés, mal triés. Bruns
et jaunes s’affalent plus légers. Au cliquetis
des bleus, Robinson ouvre les yeux.
Il s’étire, s’intrigue du cri qui s’est fait plus
précis. Réjoui, il secoue Vendredi. Celui ci se
lève étourdi. Il y a encore du roulis. L’oeil
flasque, il estime la distance qui le sépare du
cri. Robinson, déjà sous la buse, entasse les
pneus généreusement. Quelques détours et
relents, l'abreuvé atteint sa cible vaillamment.
Son corps ankylosé se souvient
de son atterrissage forcé. Plus adéquat, le matelas qu'il teste et dispose
consciencieusement. Ainsi, l’amortie devrait être plus réussie.

Au milieu des cadavres, un flacon d’eau de
vie. L’air canaille, Robinson le saisit.
Vendredi, enjoué, cueille quelques chapeaux,
cotillons et sifflets.

La réception promet !
Imminente elle est. L’oreille experte,
Robinson décompte les mètres. Vendredi
impatient sautille. Leur premier toast est prêt.

Trois, deux, un.

Plus de cri ?
Le matelas n’a rien amorti.
Souffle coupé, ma voisine a tressailli.
Les deux pieds ne se sont pas posés. Ils sont
là, suspendus, au bout de deux jambes
traversées d’électricité.

Texte écrit par Eric Prager et inspiré du spectacle « Le Grand Saut »

Le Collectif Le grand Saut ouvrira notre biennale de cirque Hors Pistes avec son spectacle éponyme mêlant musique, acrobatie et pantomime les 19 & 20 octobre.

Mattanza Fisherman | ©Sebastiao Salgado