Les Halles de Schaerbeek — Bruxelles —

Splash timer

Transmission poison

Adeline Rosenstein

La radio a été l’un des premiers moyens de communication capable de combiner immédiateté et distance. Pour beaucoup d’entre nous, elle a été une compagne essentielle durant ces mois d’isolement. La pratique artistique d’Adeline Rosenstein découle de longues périodes d’investigation, d’heures de conversations qu’elle transpose généralement en texte et en performances théâtrales. Basée à Bruxelles, elle a présenté son travail à l’international avec Décris-Ravage, sur le conflit israélo-palestinien et Laboratoire Poison sur la trahison dans les mouvements de résistance. Dans ce nouveau format conçu pour le festival, l’artiste est pour la première fois seule sur scène. Assise à une table face au public, elle retrace une enquête qui se déroule dans trois contextes différents et au fil de trois générations de militantisme, alternant entre sa propre voix et des enregistrements de dialogues originaux. Le théâtre devient une station de radio qui émet le son en direct. C’est ce qui fait de ce projet une double expérience : d’un côté une performance théâtrale – chaque jour différente – pour les spectateur·rices dans la pièce et de l’autre, une émission radio en direct pour les auditeur·rices à la maison. La radio n’est pas une voix détachée d’un corps mais une voix qui prend corps et se déplace sous différentes formes. Dans les Halles de Schaerbeek, on éprouve sa magie et celle de l’acte d’écouter ensemble.

 

Presentation: Kunstenfestivaldesarts-Les Halles de Schaerbeek 

Transmission Poison by Adeline Rosenstein | Realisation: Adeline Rosenstein, David Stampfli, Hanna El Fakir | Assistant & Voice-over : Marie Devroux | With: Lilica Boal, Jeanne Maddy, Anna Raisson | Editing, mixing: David Stampfli, Hanna El Fakir | Research & collaboration : Jean-Michel Chaumont, Crisanto Barros, Saphia Arezki, Anouschka Trocker | Translations: Zoé Craeye & Diogo Queiroga (Portuguese), Muriel Weiss (German) | Production: Maison Ravage | Commissioned by Kunstenfestivaldesarts in coproduction with Les Halles de Schaerbeek | Remerciements: T2G Théâtre de Gennevilliers - Centre Dramatique National