Les Halles (default image)

Les Halles de Schaerbeek — Bruxelles —

Splash timer

Le Journal des Sans Papiers, cette utopie journalistique

JSP alias Journal des Sans Papiers est un auto-média réalisé par des militant.e.s avec ou sans-papiers d'horizons multiples. Son équipe rédactionnelle joue un rôle de conscientisation par un travail d’information, de communication et de sensibilisation sur la situation des sans-papiers. JSP s’inscrit volontairement comme alternative aux médias dominants qui dérèglent constamment les représentations des dits sans papiers, en les criminalisant, en les invisibilisant, en les infantilisant, en les objectivant. De ces points de vue de surplomb inhérent aux médias dominants, on entend l’écho des « autorités », de l’Etat (belge mais même soupe que l’Europe), qui enferment et expulsent les exilé.e.s, les sans-papiers dans des conditions inhumaines d'ailleurs condamnées par des organisations de défendre des droits humains.


JSP assure une vigilance démocratique par des analyses, des informations, des témoignages sur les situations de violation des droits fondamentaux vécues par les sans-papiers afin de trouver des leviers permettant de parvenir à des solutions et des hypothèses d’une justice sociale, d’un monde plus juste. Et ce n’est pas une mince affaire.

JSP est également un soutien du mouvement des sans-papiers, il créé un espace de communication intellectuelle critique et politique. Par ailleurs, par sa fonction d’information pour tou.te.s, il porte le message de tou.te.s les sans-papiers auprès de la population belge, de la société civile, des politiques. Les abonnements, les ventes du journal permettent un soutien financier aux sans-papiers, qu’ils et elles y contribuent dans la rédaction, dans l’apport de ressources de vécus et de regards, dans la diffusion du journal, dans la préparation des évènements auxquels JSP est affilié.

Résolument progressiste et démocratique, JSP est indépendant de tout courant politique et religieux et respecte également les valeurs, la liberté d’expression de chaque militant.e. dans la rédaction des articles et chroniques. Son fonctionnement s’appuie sur les principes d'une démocratie participative, dans lesquels le choix des sujets, leur affirmation sont discutés en réunion éditoriale.

Enfin, le parcours d’édition et d’impression prend en compte la formation à l’écriture journalistique, à l’infographie, à la photographie pour les personnes sans papiers qui n’ont accès officiellement à aucune formation professionnelle.

JSP ? Une sorte d’utopie journalistique où la lutte s’inscrit comme une fondation et un processus.

Le numéro 10 sera disponible à la vente lors de la soirée du 17/10 à laquelle des membres de la rédaction seront présent.e.s pour évoquer le thème du dossier de ce numéro: Relations Afrique & Monde.