Les Halles de Schaerbeek — Brussel —

Splash timer

Violence au Péloponnèse

 

La Guerre de Péloponnèse a eu lieu de 431 à 404 av. J.C. Elle fut le théâtre d’un affrontement entre la ligue de Délos, menée par Athènes, et la ligue du Péloponnèse, menée par Sparte. La première s’est formée à la suite de la victoire des Grecs sur les Perses lors des guerres médiques. Athènes contrôle alors toute la mer Egée. Corinthe, Mégare et Sparte sont cependant encore indépendantes, et font face à l’impérialisme athénien en formant la Ligue du Péloponnèse.

431 à 421 av. J.C. : le conflit commence en Attique, dans la région d’Athènes. Les Spartiates attaquent et un conflit de dix ans démarre. Celui-ci se solde par une paix relative, après qu’une épidémie de peste se déclare et décime le tiers de la population. Si Athènes et Sparte ont cessé le feu, Corinthe et Mégare ne s’associent pas à la paix et la guerre reprend vite.

415 à 413 av. J.C. : les Athéniens lancent une expédition en Sicile pour reprendre la ville de Ségeste à Syracuse et conquérir l’île. Mais les ressources importantes de la ville ne suffisent pas et le conflit se solde par une défaite d’Athènes, et de lourdes pertes dans les deux camps.

411 à 404 av. J.C. : le conflit a maintenant lieu en mer Egée. Athènes, lourdement affectée par la perte de ses alliés, ne peut faire face à la flotte de Sparte financée par les Perses et la ville se voit contrainte de capituler. Athènes est assiégée, Sparte devient alors la cité la plus puissante de Grèce.

Ce conflit signe l’effondrement de l’empire athénien et marque profondément la Grèce antique. Il a été relaté par l’historien de l’Antiquité Thucydide, dans son ouvrage, L’Histoire de la Guerre du Péloponnèse qui devait être pour son auteur « un trésor pour l’humanité ». Aujourd’hui étudié dans les écoles militaires, l’ouvrage a servit d’inspiration à la chorégraphe Maguy Marin pour son spectacle « Y aller voir de plus près » diffusé aux Halles les 8, 9 et 10 mars 2022.