Les Halles de Schaerbeek — Brussel —

Splash timer

Maguy Marin : "Renouer avec le politique, c'est rendre sa noblesse au conflit"

"On nous dit trop nombreux, en majorité fainéants, profiteurs et paresseux. Est venu s'ajouter à cette propagation de qualificatifs un autre attribut, celui d'élitiste, grande trouvaille de ceux qui souhaitent en finir avec la menace que représentent les poètes, leur capacité à troubler l'ordre public, leur subversion, au bénéfice du retour d'une haine dont on a pourtant déjà éprouvé par le passé les atroces conséquences. Nous devons trouver la force d'une opposition sans compromis face aux orientations sciemment indiquées par les politiques culturelles mises en place par les ministres de la Culture des gouvernements successifs pour neutraliser les effets critiques que l'art et sa puissance d'émancipation peut exercer sur l'élaboration de la pensée des individus dès le plus jeune âge.

On sait bien que tout ce qui fait le terreau fertile d'une société est le bouillonnement fécond de la pensée des individus et la confrontation entre eux d'expériences singulières. Je suis frappée par le lissage des relations dans nos milieux. Parlons-nous ! Il est urgent de dépasser l'étape de la solidarité pour rétablir le rôle polémique si riche de nos collaborations. Renouer avec le politique, c'est rendre sa noblesse au conflit. L'art divise et, en ce sens, il nous oblige à nous adresser les uns aux autres. Au lieu de qualifier le moindre désaccord de "violence", acceptons la controverse comme une partie de ce qui fait avancer, ouvre nos esprits parce que c'est le fondement de ce qui nous tient encore ensemble."

Maguy Marin, Métier? Danseuse, Théâtre/Public N°242 / Que crèvent les artistes?