Les Halles de Schaerbeek — Bruxelles —

Splash timer

Matthieu Goeury nommé à la direction des Halles de Schaerbeek

Sur proposition du jury, qui a délibéré le 13 septembre, le Conseil d’Administration des Halles de Schaerbeek réuni ce 19 septembre nomme Matthieu Goeury à la direction du lieu. Actuellement coordinateur artistique au Viernulvier (ex-Vooruit) il prendra ses fonctions en janvier 2023.

Entamée en mai, la procédure de recrutement s’est inscrite dans le cadre du nouveau décret de décembre 2021, incluant la présence à titre d’observateur d’un membre de l’administration de la Culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Constitué de trois membres du bureau et de six membres externes, à majorité féminine (Fabienne Aucant, Françoise Bloch, Bérénice Masset, Sophie Pène, Reynaldo Ramperssad, Dorine Rurashitse), le jury avait étudié début juillet les 22 candidatures reçues, pour aboutir à une short-list paritaire de 4 noms. Sur la base d’une note d’orientation, les candidat.e.s retenues ont remis fin août un projet qu’il leur fallait ensuite défendre à l’oral.

Le jury a retenu le projet de Matthieu Goeury. En phase avec l’esprit fondateur des Halles, dont il faut réinventer en permanence l’ancrage contemporain, ce projet décline en cinq grands chantiers « in progress » un ensemble d’enjeux artistiques et sociétaux en adéquation avec les préoccupations principales du monde culturel.

Après des études en littératures anglophone, Mathieu Goeury a d’abord développé des projets musicaux. Passé ensuite par L’L et Bruxelles Bravo, ainsi que par le Centre Pompidou Metz, Matthieu Goeury a rejoint l’équipe de programmation du Vorruit en 2011, avant d’en devenir le coordinateur artistique en 2015.

Matthieu Goeury :  “Je me réjouis de rejoindre l’équipe des Halles de Schaerbeek et de pouvoir contribuer à la riche histoire de son projet. Je souhaite développer un projet ambitieux et généreux en collaboration avec de nombreux partenaires culturels et associatifs. Les artistes de la Fédération Wallonie-Bruxelles et d’ailleurs pourront utiliser les Halles comme un outil unique où créer des projets à l’échelle de la Grande Halle, notamment des spectacles musicaux et des fêtes. Mon projet est un appel à l’hyper-diverse jeunesse bruxelloise à s’emparer du lieu!”.

“Je quitte le Kunstencentrum VIERNULVIER avec le sentiment d’une réussite collective. Sous ma coordination artistique, la programmation et l’équipe se sont diversifiées et nous avons réussi à transformer l’Institution Culturelle en plateforme généreuse et ambitieuse. Je suis convaincu que l’équipe en place continuera cet excellent travail.”