Les Halles de Schaerbeek — Bruxelles —

Splash timer

Vincent Wauters - Avec le funambulisme j'ai découvert le vrai bonheur

 

A l'approche du spectacle Corps Extrêmes, de Rachid Ouramdane, nous avons rencontré Vincent Wauters, fondateur du Centre Européen de Funambulisme. Corps Extrêmes est une chorégraphie qui met en mouvement des acrobates et des sportifs de l'extrême, comme Nathan Paulin (highliner, détenteur de plusieurs records du monde) et Ann Raber (grimpeuse de haut vol). C'était l'occasion de rencontrer un funambule bruxellois inspiré, et de s'élever quelques instants avec lui.

 

Vincent, comment as-tu rencontré les arts du cirque et quels sont tes agrès préférés ?

Mon ami Jaco Van Dormael m’a initié au jonglage à 3 balles. J’en ai fait une passion, un challenge, des spectacles, une mission de transmission. J’ai créé une nouvelle profession, celle de prof de cirque en créant l’Ecole de Cirque de Bruxelles. J’ai arrêté de jongler il y a 20 ans. Depuis lors, je vais mieux. J’ai découvert quelque chose d’encore plus magnifiiiiiiiiique : marcher sur un fil avec un balancier.

Depuis quand l'homme (et la femme) marchent-ils sur un fil ?

Le singe, ancêtre de l’homme, marchait sur une liane avant lui et beaucoup mieux.

Qu'est-ce qui distingue le fil circassien du funambulisme ?

Le funambule avec ou sans balancier marche sur différents matériaux. Qu’ils soient de bois, en corde, câble ou slackline, l’aventure est hautement passionnante. Allez-y ! Mais avec un balancier.

Quand as-tu fondé le Centre Européen de Funambulisme et quelle en est la mission ?

Lors de mon premier week-end de funambulisme chez le maître funambule Denis Josselin, j’ai eu une révélation : j’ai découvert le vrai bonheur. Je me suis dit qu’il était indispensable de le partager avec tou.te.s et donc de créer un centre de formation, de partage. Une première mondiale.

Qu'est-ce que le flow, cet état particulier dans lequel les funambulistes évoluent ?

En psychologie positive, l’état de Flow est caractérisé par une impression de concentration intense, d'implication totale et de vrai plaisir. Il a été conceptualisé pour la première fois par Mihály Csíkszentmihályi, un psychologue hongrois, en 1975. Et en 2020, Guy Cheron et Axelle Leroy (ULB) ont étudié le flow chez les funambules. Le Flow vous envahit, dès vos premiers pas sur un fil avec un balancier.

Que penses-tu des exploits réalisés par un funambuliste comme Nathan Paulin?

Ce que Nathan Paulin réalise est tout à fait exceptionnel et inaccessible aux êtres humains que nous sommes. Marcher sur un fil comme un funambule avec un balancier est accessible à tou.te.s - de 8 ans à plus de 70 ans - et avec le bonheur en prime. Et toujours en sécurité.

Propos recueillis par Michel Reuss.

Centre Européen de Funambulisme | T. Markovic