Les Halles de Schaerbeek — Bruxelles —

Splash timer

Lettera Amorosa

Le poème Lettera amorosa de René Char, publié en 1963 dans une version illustrée par Georges Braque, reprend dans sa dédicace les mots chantés de l’œuvre éponyme de Claudio Monteverdi (1619) dans le Septième livre de madrigaux : « Non é già part’invoi che con forz’invincibile d’amore tutt’a se non mi tragga. »

Dans la tradition du madrigal à voix seule de stile rappresentativo, une femme lit la lettre de son amant, sa voix est accompagnée de la basse continue. Le lien, ténu et invincible, entre deux êtres qui s’aiment réunit la parole lumineuse de René Char et le lyrisme de Monteverdi.

Madrigali a été écrit pour Serge Kakudji, artiste associé aux Halles et appelle ses qualités vocales exceptionnelles : une tessiture hors normes, une palette alliant chaleur et finesse, introspection et flamboyance.