Les Halles (default image)

Les Halles de Schaerbeek — Bruxelles —

Splash timer
05.12.20 20:00

[STREAMING] Entre rap, slam et révoltes

Spitler, Joëlle Sambi et Lisette Lombé | Présenté par Diane Ntahimpera

Dates

Samedi 05 décembre 2020 20:00 Entrée libre

Trois artistes

Lisette Lombé

Lisette Lombé est une parole intense, vibrante, nécessaire, qui mêle dans sa langue, finesse et radicalité, sensibilité exacerbée, sensualité et punchlines. Rien n’est mièvre chez Lisette, rien n’est bourgeois. Elle tape là où ça fait mal, vous retourne les tripes et vous les recoud avec douceur. Elle brouille les cartes du singulier et de l’engagement, du corps désirant et du politique. Dans sa langue, les non-dits de la société se disloquent, les dominations se fissurent, les injustices vous pètent à la gueule. (par la metteuse en scène Rosa Gasquet, Lezarts Urbains)

Spitler aka Eek-A-Mocro

Spitler est un artiste visuel anversois mais il se sent aussi chez lui dans le monde du Street Art sous le nom de Spitlart. Il transforme son engagement social en dessins, caricatures, peintures murales, etc. En tant que Spitler, il essaie principalement de traduire ses compétences en voix de personnes qui sont à peine entendues par le biais du Spoken Word, du Slam Poetry et du Rap. Ses textes sont principalement basés sur ses propres expériences, l'actualité, l'histoire, la mythologie et tout ce qui le concerne. Ses textes sont bruts et directs.

Joëlle Sambi

Ma parole est celle d’une migrante, une lesbienne, une exilée permanente. Parole d’une féministe à l’appartenance impossible, à la géolocalisation en panne, installée le cul entre deux chaises. J’écris pour que nos petites histoires continuent d’alimenter la grande Histoire des femmes noires. Partout. Ecrire, c’est donc être d’ici et de nulle part.  Mon écriture porte les traces de ma fragmentation inexorable, inévitable. L’écriture est ma drogue.  A défaut d’en vivre, j’en mourrai probablement.

D’une overdose.

Diane Ntahimpera est une artiste pluridisciplinaire qui évolue dans le monde de la production cinématographique et du scénario, aussi bien à Bruxelles qu'au nord du pays. Forte de ses multiples identités, elle s'est essayée à la scène notamment à travers l'atelier performance slam de Joëlle Sambi « Décolonie. Apostasie », et aussi au théâtre musical avec la compagnie Fast Forward. Fascinée par la fusion des arts, inspirée par les débats de lutte qui animent notre société, elle écrit actuellement son premier projet musical solo dont elle dévoilera les titres sous peu.